Voyager-Seul.fr
Arnaud Joly

Voyager seul au Japon : Notre guide

Au cours des dernières décennies, la plupart des voyageurs solitaires au Japon étaient les professionnels en voyage d’affaires. De nos jours, cependant, de nombreux habitants, en particulier les jeunes générations, voyagent de plus en plus seuls ou font des choses par eux-mêmes, ce qui crée un marché unique destiné aux célibataires.

Si c’est la première fois que vous voyagez seul ou que vous visitez le Japon, il peut être plus simple de vous installer dans un seul endroit et de faire plusieurs voyages d’une journée ou de les combiner avec un ou deux voyages d’une nuit. S’installer principalement en ville peut être plus facile et moins cher, mais s’aventurer à la campagne permet de vivre des expériences différentes.

Même si vous souhaitez tout voir dans un laps de temps limité, il est conseillé de faire preuve d’une certaine souplesse dans votre itinéraire quotidien. Cela vous permettra de faire face aux imprévus et d’avoir un peu plus de temps pour vous reposer ou profiter de belles choses. Vous trouverez ci-dessous quelques points fondamentaux à noter pour ceux qui voyagent seuls au Japon.

Sommaire

Que faire seul au Japon ?

Le Japon est un pays immense, et la liste serait longue si nous passions en revue toutes les villes importantes à visiter. Mais si vous voyagez seul au Japon pour la première fois, ces villes sont un bon point de départ car elles vous donneront un bon aperçu de la culture du pays et sont relativement faciles d’accès. 

Les activités de plein air comme la randonnée peuvent facilement être réalisées par des voyageurs solitaires. Même si vous êtes un alpiniste chevronné, la prudence veut que vous informiez quelqu’un de votre itinéraire de randonnée et que vous annonciez votre randonnée avant de vous lancer sur le sentier. Il est recommandé d’avoir un téléphone en état de marche sur soi en cas d’urgence, et dans certaines régions du Japon, il peut être utile d’avoir une cloche d’ours. Bien entendu, si vous n’avez jamais fait de randonnée ou si vous n’êtes pas un randonneur régulier, il est préférable de vous en tenir à des itinéraires courts et faciles ou de vous joindre à une excursion.

Profitez-en pour découvrir les vêtements traditionnels du pays tels que le kimono japonais et le yukata. Le meilleur moyen d’essayer ces tenues millénaires est de faire une passe dans un onsen au sein d’un ryokan. Le personnel vous fournira probablement un yukata.

Kyoto

Pleine d’histoire, de temples importants, d’une architecture magnifique et d’une atmosphère charmante, cette ville est une favorite sur de nombreux itinéraires au Japon. Si vous voyagez avec vos enfants, il y a des tonnes de choses à faire à Kyoto avec eux.

Osaka

Autre grande plaque tournante pour les vols à destination et en provenance du Japon, Osaka mérite une visite. Elle est pleine d’histoire et de nourriture, et c’est une bonne ville pour passer une soirée entre amis.

Hakone

Sur les traces du mont Fuji, Hakone est un havre de paix loin des grandes villes du Japon et une occasion de se détendre dans un onsen et de dormir dans un ryokan.

Tokyo

Cette immense métropole est probablement celle d’où vous arrivez et repartez en avion, et c’est l’une des villes les plus intéressantes que nous ayons visitées dans le monde. Qu’il s’agisse d’expériences insolites ou de mets étonnants, Tokyo vaut vraiment la peine que vous y consacriez un peu de temps ;

 

Si vous voyagez seul au Japon, on ne peut qu’également vous conseiller ces différents sites :

Le mont Fuji

La montagne la plus célèbre du Japon, vous pouvez avoir un aperçu de cette beauté en voyageant à Hakone.

Le sanctuaire Fushimi Inari Taisha

Connu des touristes sous le nom de « portes oranges », il y a des milliers de majestueuses portes orange qui couvrent un labyrinthe de chemins menant au sanctuaire.

Arashiyama

Située à l’extrémité ouest de Kyoto, Arashiyama est une zone remplie de temples et de sanctuaires, mais la principale attraction est la Bambouseraie d’Arashiyama.

L’intersection de Shibuya

Célèbre pour être « l’intersection la plus fréquentée du monde », traverser la rue ici est toute une expérience.

Les temples au Japon

Bien entendu, les temples seront sur votre liste de choses à voir au Japon. Le Pavillon d’or à Kyoto est magnifique avec son jardin et son reflet sur l’étang.

Quand voyager seul au Japon ? Les meilleurs moments de l’année

Si vous envisagez un voyage au Japon, vous vous demandez probablement quelle est la meilleure période de l’année pour visiter le pays. Ce qui est merveilleux, c’est que chaque saison est un bon moment pour visiter le Japon, et vous vivrez une expérience tout à fait unique.

En bref, il n’y a vraiment pas de mauvais moment pour visiter le Japon. Chaque saison offre des moments forts différents, comme la floraison des cerisiers au printemps, l’ouverture du Mt Fuji pour l’escalade en été, les feuilles qui changent de couleur en automne et bien sûr la saison de ski en hiver.

Comment se déplacer seul au Japon ?

L’un des aspects les plus coûteux des voyages au Japon est le transport. Cela dit, vous en avez pour votre argent. Les trains et les métros au Japon sont parmi les plus propres et les plus efficaces du monde.

Le meilleur moyen d’économiser sur les trains lorsque vous voyagez seul est d’acheter le Japan Rail Pass. C’est un prix élevé à payer d’avance, mais nous avons fait tous les calculs, et pour faire simple : si vous prévoyez de visiter à la fois Tokyo et Kyoto, l’achat du pass vous fera économiser de l’argent. En outre, dans les grandes villes, il existe parfois des « forfaits » sur les transports. À Tokyo, la carte de métro valable 24 heures sur 24 vaut bien son prix, et à Kyoto, la carte de bus valable toute la journée est un achat économique.

Il est possible de se rendre au Japon de bien des manières qui s’aligneront en fonction de votre budget et de vos besoins.

Par voiture

Si vous avez la fougue du roadtrip et êtes plutôt organisé, vous pouvez opter pour une location de voiture et parcourir pas moins de 10000 km. Tout en traversant de nombreux pays de l’Est comme la Russie ou le Danemark. Les haltes seront nombreuses, évitez les risques et reposez-vous dans des hôtels sur le chemin.

Par bateau

Plutôt style croisière ? Le Paris-Tokyo en Transsibérien est une belle alternative. Vous longerez les côtes de Moscou et devrez vous arrêter à Vladivostok pour y prendre un ferry en destination de la Corée du Sud, pour finalement faire le trajet Sakaiminato-Tokyo.

Par avion

Le moyen le plus économique reste l’avion si vous ne souhaitez pas trop dépenser. C’est le meilleur rapport qualité/prix. Les comparatifs en ligne seront de bon conseil pour rentrer dans votre budget et vos besoins.

L’hébergement

Les hôtels et auberges d’affaires sont les meilleures options si on voyage seul au Japon à la recherche d’un hébergement économique et sans superflu, à moins de séjourner dans un hôtel capsule. Ces hébergements se trouvent facilement dans la plupart des villes du Japon et offrent un mobilier de base pour dormir.

Les Ryokan permettent aux clients de découvrir la culture et l’hospitalité traditionnelles, ainsi que la cuisine locale et les sources d’eau chaude. Traditionnellement, les Ryokan ne s’adressent pas aux voyageurs seuls, et beaucoup d’entre eux adhèrent encore à cette tradition. Cependant, les choses changent et le nombre de ryokan qui proposent des formules pour les voyageurs seuls a beaucoup augmenté ces dernières années.

Avez-vous déjà entendu parler de ces hôtels avec des chambres en forme de capsule ? Les hôtels-capsules sont l’un des types d’hébergement les plus connus et uniques du Japon. On les trouve généralement autour des grandes gares des grandes villes et ils s’adressent aux personnes à la recherche d’un séjour à petit budget. Les hôtels Capsule offrent à leurs clients des lits privés fermés et des équipements de base pour une somme moindre que les hôtels ordinaires ou d’affaires. Ils facturent généralement entre 3000 et 4000 yens par nuit. En somme, le bon plan pas cher quand il s’agit de voyager seul au Japon.

Où manger en voyage solo au Japon ?

Dîner seul n’a jamais été aussi facile au Japon, et de nombreux endroits sont bien équipés pour servir le dîner à ceux qui voyagent seul. Les restaurants ont pris conscience de la tendance croissante et acceptent généralement les réservations pour un seul dîner. Les établissements de restauration décontractée, comme certains ramen-ya, proposent même des cabines individuelles, et les cafés et les fast-foods sont souvent remplis de clients seuls. Certains restaurants et izakaya peuvent accueillir des clients individuels à un comptoir afin de garder des tables disponibles pour les groupes.

Les clients solitaires notent que le personnel et les autres clients sont habitués aux voyageurs seuls, surtout dans les grandes villes où les clients solitaires abondent, et ne lancent pas de regards curieux ou de pitié. Le personnel a tendance à être patient avec les clients qui ne parlent pas japonais et qui essaient de naviguer dans le menu et de commander dans une langue étrangère. Cela dit, il est également utile de faire quelques recherches sur le menu avant d’entrer dans un restaurant, en particulier ceux qui utilisent des distributeurs automatiques de billets pour les commandes, afin d’éviter le stress supplémentaire de retenir les clients pendant que vous décidez ce que vous allez prendre.

En conclusion, le tourisme est véritablement un secteur redynamisant l’économie du pays

Le gouvernement japonais a parfaitement bien assimilé l’importance du tourisme dans son économie et le fait qu’il a tout intérêt à assurer son développement afin de contrer une éventuelle perte de vitesse de son économie. Sur ce sujet, on peut notamment prouver cette volonté suite à la stratégie adoptée par le gouvernement suite au coronavirus ayant impacté profondément ce secteur. En effet, le pays envisage de prendre en charge les frais touristiques des prochains voyageurs internationaux afin de redévelopper le tourisme actuellement en crise, comme on a pu le voir dans un article du Mag de JobPhoning.

Les recettes touristiques du pays attestent clairement de ce dynamisme. En effet, au cours de l’année 2017, les touristes en voyage au Japon ont généré 39,87 milliards de dollars de dépenses, soit un développement commercial considérable.

Si l’on compare ce bilan à celui de l’année précédente, on constate une progression nette de 17,8%, selon l’Agence de tourisme du Japon. A noter que l’accueil de touristes étrangers est également l’un des vecteurs les puissants de la revitalisation régionale du pays, ce qui en fait un enjeu majeur, surtout quand on sait que le pays possède une vingtaine de site touristiques qui sont inscrits directement au sein du patrimoine mondial de l’Unesco, dont la plupart sont situés en dehors des trois villes phares japonaises que sont Tokyo, Kyoto, Osaka.

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Nos articles qui pourraient vous intéresser

Pays France
Voyager seul saint françois

Voyager seul à Saint-François en Guadeloupe La ville de Saint-François, fait aujourd’hui partie des points touristiques les plus importants en Guadeloupe. Avec sa multitude d’hôtels de

Lire plus »
Catégorie Pratique
Tenir un journal de bord

Tenir un journal de bord durant vos voyages Voyager seul est une grande aventure. La seule chose qui manque, c’est quelqu’un avec qui partager cette

Lire plus »
conseils pour voyager seul et pas cher
Catégorie Pratique
Voyager seul pas cher

Voyager seul sans payer cher, c’est possible ! Vous désirez partir découvrir le monde et vous ne trouvez personne pour vous accompagner ? Voyager seul

Lire plus »