Chutes du Carbet - 2
Arnaud Joly

Tourisme durable - 20 conseils pour voyager de manière durable

Voyager de manière durable est une notion vraiment élastique. Pour rendre tes vacances durables, tu recevras aujourd’hui 20 conseils pour un voyage respectueux de l’environnement, qui correspond à ce que l’on appelle le tourisme doux. J’adore voyager, mais il existe justement de nombreuses possibilités de découvrir le monde de manière durable. Comme je voyage moi-même beaucoup à travers le monde dans le cadre de mon projet de protection de l’environnement, je peux te transmettre ces conseils pour voyager de manière durable en me basant sur ma propre expérience. Jusqu’ici, tout va bien – c’est parti !


Qu’est-ce que le tourisme durable ? Pour cela, j’aimerais me pencher plus précisément sur une définition trouvée sur le web. Dans la base de données environnementale, la notion de tourisme durable est définie comme suit :

« Le tourisme est considéré comme durable lorsqu’il permet une gestion de toutes les ressources de manière à satisfaire les besoins économiques, sociaux et esthétiques tout en préservant l’intégrité culturelle, les processus écologiques essentiels et la biodiversité ».
J’essaie de résumer : Il s’agit d’un voyage aussi durable que possible si tu peux réaliser tes propres objectifs avec tes vacances de manière durable et si tu ne laisses aucun dommage à la culture et à l’environnement de ta destination. Bien au contraire : tes vacances devraient même promouvoir la région de ta destination. J’ajouterais que dans un pays étranger, on est toujours l’ambassadeur de sa propre culture et qu’il est donc de sa responsabilité de bien la transmettre.

Pour voyager de manière durable, il y a des choses à prendre en compte avant et pendant ton voyage. Lis attentivement mes conseils pour un tourisme durable et le monde sera déjà un peu meilleur lors de ton prochain voyage.

Sommaire

Voyager durablement Conseil #1 – Prends l’avion le moins souvent possible :

Plus la destination est lointaine, plus il est difficile de renoncer à prendre l’avion. Tu devrais pourtant le faire si c’est possible. En effet, les gaz à effet de serre émis à haute altitude ont un effet bien plus néfaste sur le climat que les gaz d’échappement au sol. Avec une planification bien pensée et un séjour plus long, tu peux tout de même voyager de manière durable malgré le vol. Pour mon action à Gênes, je me suis par exemple rendu en voiture et j’ai proposé de faire du covoiturage. Tu peux ainsi aider d’autres personnes à voyager de manière durable. L’idéal est bien sûr de voyager en train, car ce dernier circule aussi sans toi.

Conseil pour voyager durablement #2 – Découvre aussi des destinations proches :

Quelle est la destination de ton voyage ? S’agit-il d’un séjour de détente ? Si tu peux répondre par l’affirmative à la deuxième question, des vacances à proximité ne font-elles pas l’affaire ? Ainsi, tu peux renoncer à l’avion et tu peux voyager de manière durable. La France et l’Europe ont beaucoup à offrir. Dans l’esprit du tourisme doux, tu peux aussi te rendre en Hongrie ou au Danemark en train ou en voiture. Tourisme durable grâce à des destinations proches. Passe directement au point suivant des conseils pour un voyage durable.

Conseil pour un voyage durable #3 – Attention au rapport des distances :

Comme tu l’as peut-être déjà compris en lisant les conseils précédents sur le voyage durable, la distance devrait être déterminante dans le choix du type de voyage. La distance entre ton lieu de résidence et ton lieu de vacances doit être raisonnablement proportionnelle à la durée totale du voyage. Exemple : à la fin de l’année, j’aimerais commencer mon prochain CleanUp dans un pays asiatique. Comme le vol durera probablement au moins 12 heures, je ne resterai pas là-bas pendant un mois, mais j’essaierai de combiner mon séjour avec d’autres destinations et d’y rester au moins 3 mois. Bien sûr, ce n’est pas possible pour tout le monde, mais c’est à cela que ressemble un voyage durable. Visiter Londres le temps d’un week-end est aussi absurde, d’un point de vue environnemental, que de partir une semaine aux Canaries. Ce n’est ni durable, ni vraiment reposant de voyager pour une période aussi courte. Utilise donc la règle d’or suivante : plus la distance est longue, plus la durée totale du voyage doit être longue.

Astuce pour voyager durablement #4 – Emporte le moins de choses possible :

Plus tu emportes de choses, moins tu peux voyager de manière durable. Avec des bagages lourds, tu consommes plus de carburant et tu es beaucoup moins flexible avec tes bagages pendant tout le voyage. N’emporte que le strict nécessaire. Évite par exemple les gels douches liquides et leur emballage plastiques qui polluent et dégradent l’environnement. Tu peux privilégier des savons solides, comme le savon d’Alep que tu trouveras chez Palmyre, qui est emballé dans un sac en coton réutilisable et parfait pour voyager.

Conseil pour voyager durablement #5 – Vérifier les labels écologiques :

Pour tous ceux qui utilisent des portails de voyage pour chercher leurs vacances, il existe trois labels de qualité établis (respectivement visibles sur les petites icônes) pour reconnaître les voyages dans l’esprit du tourisme durable.
Pavillon bleu : ce label écologique est une distinction pour la durabilité des plages. Chaque année, ces plages font l’objet d’études de contrôle concernant la qualité de l’eau et la gestion de l’environnement. Si tu vois le drapeau bleu sur ta plage ou lors de tes recherches de vacances, c’est déjà un bon signe pour le tourisme durable.

TourCert : l’un des labels de qualité les plus établis pour le tourisme durable est le label TourCert, qui récompense la durabilité et la responsabilité des entreprises dans le tourisme. Ici aussi, les prestataires labellisés doivent prouver de manière durable qu’ils proposent une offre respectueuse de l’environnement.
Viabono : le certificat Viabono est un symbole de durabilité pour les hébergements, les restaurants et les prestataires de services touristiques, créé par l’Agence fédérale allemande pour l’environnement. Les établissements certifiés sont régulièrement contrôlés en ce qui concerne l’eau, les déchets, l’énergie/le climat et les denrées alimentaires.

Conseil pour voyager durablement #6 – Choisis des hôtels et des appartements avec une déclaration claire :

Si tu veux vraiment voyager de manière durable, tu devrais te familiariser davantage avec ton hôtel potentiel avant de réserver. Les responsables affichent-ils une position claire sur le tourisme durable dans leur présentation sur le web ou dans leur annonce ? Font-ils une déclaration écologique concernant la gestion des déchets, les aliments proposés et l’utilisation des ressources ? Alors il s’agit peut-être d’un bon hébergement, tout à fait dans l’esprit du tourisme durable.

Astuce pour voyager durablement #7 – Renonce au all-inclusive :

Les formules tout compris n’ont absolument rien à voir avec les voyages durables. Car de cette manière, tu ne fais souvent que soutenir les grands groupes touristiques et pas du tout la population locale de ta destination. De plus, la nourriture que l’on te sert n’est certainement pas aussi saine que tu le souhaites. Le tourisme durable renonce donc au « tout compris ».

Conseil n°8 – Visite d’hôtels et de fermes bio :

Le nombre d’hôtels bio en Europe ne cesse de croître. Ici, tu peux être sûr que moins de déchets plastiques sont produits et que la gestion des ressources est respectueuse. Les hôtels qui peuvent s’appeler hôtels bio doivent respecter des principes de durabilité qui sont régulièrement contrôlés. Il est également possible de passer des vacances durables dans des fermes bio.

Conseil pour voyager durablement #9 – Familiarise-toi avec ta destination :

Si tu sais où tu vas faire ton voyage durable, familiarise-toi déjà avec la culture, l’histoire et la nature de ton pays de destination. Si tu maîtrises les mots les plus importants dans la langue de ta destination, c’est un merveilleux moyen d’ouvrir la conversation. Des termes tels que « Bonjour », « Au revoir », « Comment ça va ? » doivent être maîtrisés afin de montrer du respect et de représenter dignement ton pays d’origine à l’étranger. Grâce à ce contact respectueux, j’ai par exemple pu faire la connaissance d’une grande famille au Sri Lanka lors d’un repas commun. Pour moi, ce sont des moments qui ont vraiment de la valeur. Ainsi, tu as toutes les chances de rencontrer des personnes formidables lors de ton voyage.

Astuce pour voyager durablement #10 – Essaie de le faire le plus numériquement possible :

Les planificateurs de voyage ou les cartes en papier finissent soit à la poubelle soit au placard après les vacances. Je te conseille simplement de télécharger la carte hors ligne de ta destination dans l’application Google Maps avant tes vacances. Tu auras ainsi toujours ta carte avec toi, et surtout hors ligne. Si tu fais un circuit, tu peux toujours télécharger la carte hors ligne appropriée lorsque tu as une nouvelle connexion Wifi. Il est également conseillé d’avoir tous les autres documents et papiers sous forme numérique (sur Dropbox par exemple), afin de produire peu de déchets et de voyager de manière durable.

Astuce pour voyager durablement #11 – Utilise le vélo et les transports en commun :

Une fois arrivé à destination, au lieu de louer une voiture, prends les transports en commun ou, mieux encore, enfourche ton vélo. Tu pourras ainsi voyager de manière durable, que tu sois à un endroit fixe ou que tu veuilles parcourir un pays. Au Sri Lanka, j’ai voyagé presque exclusivement en train et en bus à travers le pays. Ce sont au passage de superbes expériences auxquelles il ne faut pas renoncer. Une bonne alternative à la location de voiture est d’ailleurs le covoiturage !

Conseil pour voyager durablement #12 – Respecter l’environnement et la nature sur place :

Comme partout dans le monde, tu devrais aussi respecter la nature sur ton lieu de vacances et réduire tes déchets, réutiliser les objets et ne pas jeter les déchets dans l’environnement, mais dans des poubelles prévues à cet effet. Au Sri Lanka, j’ai même vu des déchets à côté des parcours dans le parc national de Yala. C’est incroyable que des gens puissent être aussi finis et jeter leurs déchets hors de leur véhicule dans de telles réserves. Même si cela devrait aller de soi, j’inclus quand même cette astuce pour voyager durablement dans ma liste.

Conseil #13 – Consommez auprès de fournisseurs locaux :

Au lieu de soutenir les grandes entreprises qui achètent de plus en plus de terrains et détruisent l’habitat d’autres personnes et aussi d’animaux, tu devrais plutôt soutenir les petites entreprises locales de ta destination. Évite les chaînes de fast-food mondiales et fait la connaissance de nouvelles personnes dans un magasin inconnu, et certainement aussi d’une nourriture plus saine. Si tu souhaites acheter des souvenirs, n’hésite pas à faire un tour dans les petites boutiques, qui peuvent paraître insignifiantes au premier abord. C’est ainsi que fonctionne le tourisme durable.

Astuce pour voyager durablement #14 – Regarde au-delà du bout de ton nez :

Les voyages les meilleurs et les plus durables sont ceux où l’on sort tout simplement des sentiers battus. On découvre ainsi des choses que l’on n’aurait pas vécues dans le cadre du programme touristique habituel et ennuyeux. De plus, cela permet de soutenir les petits commerces ou les personnes qui ne profitent généralement pas du tourisme. Le plus simple est de demander des conseils aux gens qui vivent dans les environs. Au Sri Lanka, j’ai également aidé les pêcheurs d’Arugam Bay et de Weligama dans leur travail. Aussi bien sur le bateau qu’en transportant le thon jusqu’à la route. J’ai rarement ressenti autant de gratitude qu’après ce travail. Ce sont pour moi des moments que je garderai toujours en mémoire. Et ce, uniquement parce que j’ai osé regarder plus loin que le bout de mon nez. Pour moi, c’est aussi cela le voyage durable.

Astuce pour voyager durablement #15 – Sois toujours un modèle :

Dans les pays en développement en particulier, les choses que font les Occidentaux sont souvent considérées comme souhaitables. Que ce soit le cas dans ta destination de voyage ou non, tu devrais toujours te comporter de manière exemplaire et expliquer ton mode de vie. Dans le cas de la vie sans plastique, j’explique donc aux gens lors de mes CleanUps pourquoi je débarrasse la plage du plastique et pourquoi je vis sans plastique. Ce qui est à peu près évident pour nous peut être totalement étranger à un autre endroit. Ainsi, ton voyage peut avoir un effet positif durable sur ton environnement dans le pays de tes vacances.

Astuce pour voyager durablement #16 – Évite les déchets, même en vacances :

Dans la continuité de ton rôle d’exemple, tu devrais bien sûr aussi minimiser tes déchets en vacances pour un voyage vraiment durable. Tout comme à la maison, tu devrais réutiliser les objets aussi souvent que possible et utiliser des bouteilles en verre ou en acier inoxydable. Souvent, tu ne peux pas les remplir au robinet comme chez nous, mais tu peux quand même faire remplir tes bouteilles d’eau potable dans de nombreux magasins. Tu peux aussi simplement photographier les papiers et éviter ainsi de produire des déchets. Dans les pays étrangers, tu peux également trouver des fruits et légumes sans plastique sur les marchés. N’oublie pas non plus de lire mon article « En avion, pas de plastique » pour éviter de produire des déchets plastiques dans l’avion !

Astuce pour voyager durablement #17 – Apprends à dire non :

Surtout dans les zones touristiques, les locaux peuvent être très malins et te mettre dans des situations que tu ne soutiendrais pas normalement. Souvent, les cultures étrangères te proposent des spécialités typiques qui sont pourtant moralement très discutables. Tu décides de ce que tu fais. Une photo avec un éléphant enchaîné, un singe qui danse au son d’une flûte… c’est de la cruauté envers les animaux et tu ne peux pas les soutenir. Pour un tourisme durable, tu dois donc parfois dire non. Si quelqu’un te demande de l’argent, dis non et offre plutôt ta force de travail pour une courte durée. Tu entreras ainsi en contact avec la population locale et passeras de bonnes vacances durables.

Astuce pour voyager durablement #18 – Faire des CleanUps dans l’environnement :

Selon la destination, les CleanUps sont plus ou moins nécessaires. Mais c’est surtout dans les régions côtières que le besoin de CleanUps est le plus important. En effet, les déchets plastiques ont tendance à y être omniprésents. Procure-toi plusieurs sacs poubelles, prends 1 à 3 heures et commence à ramasser les déchets plastiques. En peu de temps, tu attireras l’attention et les gens commenceront à t’aider. C’est un sentiment formidable et en même temps une excellente façon de voyager de manière durable. J’ai encore une règle d’or pour toi : À chaque fois que tu vas à la plage, emporte simplement trois déchets plastiques et jette-les. De plus en plus de personnes respectent cette règle et font ensemble quelque chose de durable. Tu es invité à rejoindre notre groupe Facebook mondial pour les Beach CleanUps (CareElite CleanUps) afin de partager tes actions de nettoyage avec le monde entier.

Conseil voyage durable #19 – Renonce à la climatisation

Le tourisme durable, c’est aussi économiser l’électricité. Dans les pays chauds, la climatisation ou les ventilateurs fonctionnent presque en permanence. S’il fait trop chaud pour que tu puisses t’en passer, éteins toujours la climatisation lorsque tu quittes ton logement afin de pouvoir voyager de la manière la plus durable possible.

Astuce pour voyager durablement #20 – Donne un pourboire

Les personnes qui te servent, te conduisent et te cuisinent en vacances ne profitent généralement pas autant de ton voyage que les entreprises qui se trouvent derrière. Je pense qu’il est normal de laisser un pourboire au personnel. Comparé aux pourboires donnés ici en France, le pourboire au Sri Lanka, par exemple, est de l’ordre de 0,20€. Une bonne occasion de rendre ton voyage durable.

luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur  

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Nos articles qui pourraient vous intéresser
Thématiques
Découvrir l’Algérie

Avant tout, pour s’y rendre, il faut prendre connaissance des conditions de voyage : Formalités d’entrée en Algérie Les spots urbains à visiter en Algérie

Lire plus »
Faire ses bagages pour voyager seul
Catégorie Pratique
Comment faire ses bagages

Faire ses bagages pour voyager seul sereinement Voyager seul est excitant et amusant. Cependant, préparer ses bagages pour n’importe quel voyage ne l’est généralement pas.

Lire plus »