284671225_378979657520146_8711742340662370387_n
Arnaud Joly

Comment choisir une gourde écologique

Notre consommation de bouteilles en plastique produit 7 kilos de déchets par an et par personne. Opter pour une gourde apparaît donc comme une solution à la fois économique et écologique. Sauf que, selon son matériau et l’usage qu’on en fait, c’est l’effet inverse qui se produit. Explications.

Sommaire

Les avantages d’une gourde

Une gourde est réutilisable indéfiniment. Elle réduit les déchets en plastique même si ce matériau est recyclable et elle finit par coûter moins cher que l’achat de bouteilles d’eau. Elle a un atout aussi pour la santé : elle est plus saine. Le plastique a en effet l’inconvénient majeur de contaminer l’eau. Il contient le plus souvent du bisphénol A ou BPA connu pour être un perturbateur endocrinien. Il est donc susceptible d’altérer la santé reproductive. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser une bouteille d’eau en plastique une seule fois, il ne faut jamais la réutiliser.

Critères à prendre en compte pour bien choisir sa gourde écologique

1) Gourde classique ou gourde isotherme ? La gourde isotherme aura l’avantage de garder l’eau fraîche à la saison chaude et de pouvoir emporter du thé, du café ou même de la soupe selon les circonstances.
2) Quel matériau ? On trouve des gourdes en inox, en aluminium, en verre, en silicone et même en plastique. L’inox apparaît comme étant le matériau le plus adapté : il est inoxydable, stable et durable. A l’inverse, les composants de l’aluminium ont l’inconvénient de migrer dans l’eau. Le goût de celle-ci finit par s’altérer. De plus, on ne peut pas y verser de boissons acides. Le silicone a bien des avantages : il est pliable donc facile à transporter en voyage, incassable et sain (il ne contient pas de bisphénol, de plomb, de latex ou d’autres produits chimiques). Il est possible d’y verser des boissons chaudes ou froides. Le verre enfin est une bonne alternative : il est recyclable, sain et facile à nettoyer. On apprécie aussi sa transparence.
Si votre choix se porte sur une gourde en plastique en raison de son poids, plus léger que le verre, et de son prix moins élevé, veillez à ce qu’il ne contienne pas de bisphénol.

L’impact écologique d’une gourde

Le fait que la gourde génère moins de déchets ne suffit pas à en faire un produit écologique. Tout dépend de son cycle de vie et de son impact sur le marché de l’énergie. Le plastique par exemple a un impact environnemental désastreux en termes de transport, de coût et de gestion des déchets. De plus, on ne peut le recycler qu’une fois. Toutefois, sa fabrication émet peu de CO2, en tout cas beaucoup moins que la fabrication d’une gourde en inox par exemple. La gourde sera donc considérée comme écologique à partir d’une certaine durée d’utilisation. Celle-ci compensera en effet l’impact de sa fabrication sur l’environnement.

Comparaison des durées en fonction des matériaux :

Matériau et durée de compensation

  • Plastique : Entre 3 et 5 mois
  • Verre : 3 mois
  • Inox : <6 mois

Le problème majeur de la gourde isotherme en inox est qu’elle peut être plus lourde que les autres. Utiliser des bouteilles en plastique pose des problèmes à la fois environnementaux et sociaux (main d’œuvre à très bas prix). Pour compenser son impact, il faudra utiliser des gourdes en inox.

Notre conseil : une gourde écologique est une gourde en inox ou en verre avec comme objectif de l’utiliser très longtemps. Posséder plusieurs gourdes pour varier les styles et les couleurs est une bonne idée selon vos activités.

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Nos articles qui pourraient vous intéresser
conseils pour voyager seul et pas cher
Catégorie Pratique
Voyager seul pas cher

Voyager seul sans payer cher, c’est possible ! Vous désirez partir découvrir le monde et vous ne trouvez personne pour vous accompagner ? Voyager seul

Lire plus »