Catégories
Catégorie Art et Culture

A l’assaut des sites bouddhistes de la Corée

La Corée est une destination parfaite pour les touristes qui veulent réaliser un voyage culturel. Le riche passé du pays, les quêtes religieuses ou encore les affrontements lointains qui l’opposaient avec ses voisins font que de nombreux biens nationaux soient devenus actuellement des vestiges. Toutefois, ce sera le bouddhisme qui aura le plus marqué la Corée au sein de son patrimoine architectural. Les temples se multiplient dès que les touristes effectueront des détours en montagne. Ils se comptent par dizaine et se concentrent surtout en Corée du Sud.

Bouddhiste - Corée

Histoire de l’introduction, puis de la nette domination du bouddhisme en Corée

Le bouddhisme est la seule religion qui a su vraiment s’imposer sur le territoire coréen. Le christianisme autant que les diverses pratiques traditionnelles comme le chamanisme n’y sont visiblement pas dominants. En effet, l’on ne retrouve que peu d’édifices, mais aussi un nombre restreint de croyants dans le pays. Le bouddhisme est ainsi le principal vecteur du plein épanouissement de la population en ces temps. Cette croyance a été soufflée par le pays voisin, la Chine. Elle ne compte pas moins de 300 temples et monastères en Corée. Pour les découvrir, les touristes devront rejoindre les régions de montagne du pays. Ces emplacements géographiques étaient expressément choisis par les moines. Entre le XIVe siècle et l’Invasion Japonaise, la construction de temples et de monastères était restreinte dans les villes. Ce voyage en quête des monuments bouddhistes se déroulera ainsi en pleine nature, ce qui le rendra encore plus unique.

Visite du temple de Shinheungsa sur le mont Seorak

Le temple de Shinheungsa est un de ces temples bouddhistes de la Corée nichés en pleine nature. La visite de ce site passe d’abord par un parcours de haut vol au cœur des forêts denses qui entourent le mont Seorak. Ce n’est qu’après avoir parachevé une descente vertigineuse vers une vallée profonde que les voyageurs aboutiront au temple de Shinheungsa. En effet, ce monument architectural se cache entre des parois abruptes, à proximité d’une cascade. Les visiteurs pénètreront ensuite dans ce sanctuaire sacré par l’intermédiaire d’un pont. Ils atterriront finalement dans un site qui a été rénové à trois reprises depuis sa construction en l’an 653 durant ce voyage coree. Pourtant, de nombreux trésors y sont encore recensés, à ne citer que la grande statue de Bouddha de bronze. L’exploration semble interminable au cœur du domaine. Un niveau supplémentaire, plus en hauteur au niveau de la montagne, est aussi accessible.

Haeinsa, un autre temple enfoui en pleine nature en Corée

Le temple Haeinsa est un monument architectural très marquant de la Corée. Des pèlerins viennent encore s’y recueillir à n’importe quel moment de l’année. De plus, le cadre est parfait pour se ressourcer, méditer et retrouver le bien-être en soi durant ce voyage coree. En effet, le temple Haeinsa est plongé au cœur du parc national de Gayasan. Toutefois, ce site religieux n’est pas unique seulement pour son cadre et son emplacement géographique. Des trésors nationaux, notamment le fameux Tripitaka Koreana, rendent le site unique.